prochaine séance « Peste Noire et Covid-19 : pandémies et expérience des limites »

Ce mardi 2 mars, Benjamin Gizard interviendra au séminaire.
Voici ci dessous le résumé de son intervention.
Pour nous rejoindre en ligne :  https://us02web.zoom.us/j/89661317980
Peste Noire et Covid-19 : pandémies et expérience des limites
Dans ce séminaire la pandémie de Covid-19 a suscité plusieurs questions : est-elle un choc qui intensifie ou altère les politiques existantes ? Quelles sont les modalités de remises en cause de ces dernières, par des groupes dominants ou dominés ? Si l’on touche aux limites du capitalisme, s’agit-il d’obstacles à son développement ou de nouvelles frontières qu’il conquérira, fut-ce au prix de métamorphoses ?
Toutes ces questions font appel à notre imagination, à nos capacités collectives à mettre en perspective le présent par la formation d’images qui dépassent notre condition individuelle, par l’évocation d’autres espaces-temps. C’est par un de ces autres espaces-temps que je propose d’aborder le Covid-19 : par les réactions à la pandémie inaugurale du capitalisme, la Grande Peste (ou Peste Noire) du XIVè siècle. Ce sera l’occasion d’éprouver des gestes narratifs dans leur capacité à rendre perceptibles les limites des modes de domination. Car cette tâche est des plus difficiles : il s’agit de rendre à la fois de la contingence et de la force, donc de la nécessité, d’une politique. Je reviendrai à cette occasion sur le concept de « naturalisme » proposé par Philippe Descola, sur les descriptions en terme de « domestication » et enfin sur la proposition de décrire la modernité comme « plantationocène ».
Pour participer à ces efforts narratifs, je proposerai de recourir au concept d’image-naissante de David Gé Bartoli et Sophie Gosselin. Il nous permettra d’esquisser une autre narration, de remettre en perspective nos manières d’utiliser le concept de capitalisme pour désigner les assemblages de techniques de pouvoir contemporains et en faire des récits. Ces récits sont cruciaux pour nos imaginations politiques.